Humeur du jour

Aujourd’hui, les grands et les moins grands ont retrouvé les bancs de l’école, mais également les cours de danse de manière générale et les cours de street-dance en particulier. Pour les parents concernés qui désirent envoyer leurs fils, filles, cousins, cousines, voire grand-père grand-mère (et oui la pratique artistique n’a pas d’âge), COMMENT BIEN CHOISIR SON COURS DE DANSE.

Les cours de danse spécialement dans nos disciplines, pullulent depuis plus de 20 ans, raison pour laquelle le ministère de la culture veut mettre en place un DE (diplôme d’état), pour réguler cette pratique qui leur est inaccessible jusqu’à maintenant, financièrement et culturellement, mais ça c’est une autre histoire nous y reviendrons plus tard dans un autre article. Depuis près de 20 ans donc également il y a beaucoup d’écoles qui ouvrent (beaucoup qui ferment aussi).

Un cours de danse c’est avant toute chose un danseur, avec un parcours (certaines fois peu de parcours aussi). Il est nécessaire d’ouvrir l’œil et le bon sur différents aspects.

Sa filiation

De qui a-t-il appris, c’est l’un des critères principaux qui fournit déjà pas mal de réponses, car si tu as eu un bon professeur et que tu te destines aussi à la pédagogie, tu as déjà de bonnes bases. Dans nos disciplines pas de diplômes pour le moment mais une reconnaissance intrinsèque des pairs liée à une famille artistique et un savoir transmis de génération en génération. Dis-moi avec qui tu traînes je te dirai comment tu danses.

Est-il un bon danseur ???

Bon danseur et bon pédagogue ne vont pas forcément de paire, avoir les deux c’est mieux mais ce n’est pas une condition sinequanone. Notre type de danse à différentes niches : le battle, la scène, les cours, la performance de rue … Donner des cours requiert des qualités et des aptitudes bien spécifiques, que l’on ne retrouve pas forcément dans chacune de ces niches telles que le partage, l’écoute, la patience, la ponctualité et l’organisation

Le prix, l’inscription

Cette donnée varie selon les différentes écoles à savoir une inscription à long terme ( à l’année ou au semestre) reviendra moins cher que des cours payés à la semaine. Grosso modo il faut compter entre 10 et 15 euros pour un cours. Je tiens également à préciser qu’il y a depuis longtemps de très bons cours municipaux assurés par de notables danseurs de proximité. Ces mêmes danseurs qui le week-end peuvent prendre des 400€ de l’heure pour des workshops en Asie ou en Europe de l’est (oh my God j’ai fait la poukave) et s’alignent en semaine sur des tarifs plus raisonnables pour la communauté locale.

Give Back

C’est ce que l’on appelle le give back. La MJC où tu as grandi, où on te laissait répéter jusqu’à des heures indues, où c’était pratiquement  ta deuxième maison, quand tu n’étais qu’un illustre inconnu un peu plus doué que la moyenne, mais par chance un animateur ou deux a remarqué ton potentiel et t’a fait confiance.

Tu te dois dès lors d’apporter la flamme et rendre hommage à ceux qui t’ont aidé lorsque tu prenais ton envol. En parlant d’aider ce n’est pas que le fait de prêter des salles c’est également t’apprendre à monter ton association, faire un budget, faire des demandes de subventions devenir un danseur ou un groupe autonome.

En parlant de prix, un petit coup de gueule : je tire à boulets rouges sur ces profs qui bradent notre culture, en cassant considérablement les prix. Nous avons encore la chance à ce jour de fixer un prix juste à notre dur labeur qui consiste à transmettre des valeurs saines et former physiquement et moralement l’élite des danseurs de demain. Même si je peux comprendre que certaines fois l’option d’un cours au rabais est peut-être meilleure que de virer vers des activités illicites ou un fonctionnariat forcé, mais il y a tout de même des limites à ne pas franchir.

Je pourrais vous en dire beaucoup plus mais rappeler vous qu’un professeur c’est avant tout un être humain, pétri de connaissances certes mais d’émotions aussi. Un prof c’est du partage, de la communication, de l’échange, de l’écoute, après tout le reste ne sont qu’envie et curiosité. Bonne rentrée à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPublier des commentaires